Traiter les copropriétés en difficulté

11 Juillet 2017

"La fragilisation des copropriétés constitue l'angle mort des politiques de renouvellement urbain. Dans des quartiers où des efforts budgétaires sans précédent ont été réalisés par les pouvoirs publics, où la qualité de l'offre de logements locatifs sociaux s'est nettement améliorée et où les élus locaux se battent pour préserver des services publics performants, les copropriétés sont souvent laissées à leur sort. Pis encore, jusqu'à présent circonscrit aux périphéries des grandes villes, le phénomène s'étend désormais aux copropriétés des centres-villes de communes moyennes, contribuant à leur dévitalisation. "

Lire le point de vue de Yannick Borde, Président du réseau Procivis, publié dans Les Echos